Die Neuapostolische Kirche Schweiz

News Gemeinde Biel-Bienne

La communauté de Biel-Bienne est formée
18.02.2018 / Biel D
Venue nombreuse à l’occasion de la mise à la retraite du conducteur de communauté de Biel ainsi que de l’union des deux communautés.

L’apôtre de district, Markus Fehlbaun, sers avec la lettre aux Phillippiens 4, verset 4 et 5 :

« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous. Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. »

L’apôtre de district explique que, dans le passé, l’apôtre Paul prenait plaisir à voir des chrétiens jetés en prison ou lapidés. L’aptitude de Paul changea lors de sa rencontre avec Jésus. Paul reçu le Saint-Esprit là ou Jésus l’amena, c.à.d. près de lui. Les lettres aux Phillippiens furent écrites par Paul alors qu’il se trouvait en prison, avant qu’il fût amené à Rome pour être condamné. Beaucoup d’autres auraient été désespérés dans une telle situation. Mais Paul écrit « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ».

Cette joie ne signifie pas être heureux de temps en temps. Paul veut imager la joie d’être près de Jésus.

La joie est l’élixir de foi et de vie !

La réussite (ou l’échec) dépend à 90% de la joie avec laquelle l’on prépare un projet.

L’apôtre de district démontre qu’il en faut peu pour être heureux. Rien que le bon compte-rendu d’une visite médicale peut remplir notre cœur de joie.

En contrepartie, des attentes non-inabouties et la paresse peuvent tarir notre joie.

Afin de pouvoir vivre la joie nous devons nous approcher du seigneur. La joie peut déclencher beaucoup en nous. Afin d’empêcher la haine de se répandre, l’assemblée est priée de partager cette joie.

Jésus a besoin de nous afin qu’il puisse continuer à vivre en nous. Nous souhaitons transmettre cette joie. C’est ainsi que nous pourrons, comme il est mentionné dans la bible, accomplir de très grands actes.

L’évêque René Engelmann sers en français et se réfère au chant d’introduction des choristes « Le seigneur est mon berger ». Il est très réjouissant de savoir qui est notre berger et qu’il est parmi nous. L’évêque nous exhorte à ouvrir notre cœur. Seul nous-même pouvons contrôler qui nous souhaitons laisser entrer dans notre cœur. Nous souhaitons absorber la parole à proximité de Jésus afin que celle-ci puisse se développer.

Lors de son dernier service, le berger Hunziker se rappelle avoir toujours vécu beaucoup de joie au sein de la communauté. Son cœur ressent une grande reconnaissance. Son ministère n’a pas toujours été facile à porter mais, grâce à l’aide de dieu, cette charge était supportable. Beaucoup de situations sont simplifiés grâce à la joie et l’aide de dieu. Il souhaite à l’assemblée de toujours pouvoir ressentir cette joie.

L’union des deux communautés est annoncée à l’issue du service divin. Le berger Hunziker est mis à la retraite et le berger Evard est institué comme conducteur de la nouvelle communauté. Les autres ministères sont également confirmés pour la nouvelle communauté.

Les frères et sœurs des communautés de Biel, Bienne, Granges et Lyss ont été invités à participer au service divin.