Die Neuapostolische Kirche Schweiz

Chronique succinte de la communauté

1944

Le prêtre Ernest von Allmen, conducteur de la communauté de Tavannes, fut chargé par l’apôtre de district d’inviter à Bienne également les personnes de langue française et de tenir des services divins en français.

Peu de temps après, eurent lieu les premiers services divins dans une salle annexe de l’église au Crêt-des-Fleurs.

Il se forma progressivement une communauté. Elle comptait 25 fidèles. Les frères et sœurs reçurent dès lors régulièrement la visite du berger René Hildbrand, futur évêque.

1956

Venu de Fribourg, le prêtre Werner Engelmann fixa son domicile à Bienne. Dès l’année suivante, il fut chargé des soins de la communauté. Un chœur fut fondé et la vie de la communauté pris forme.

1960

La salle de réunions devint trop petite. On inaugura un nouveau lieu de services divins le 15 mai 1960 au Faubourg du Lac. En même temps, la communauté de langue française devint autonome et fut rattachée au district de Neuchâtel.

1963

Rapidement, la salle était devenue trop petite et ne répondait plus aux besoins. On trouva un autre local au chemin du Seeland qui fut inauguré le 6 janvier 1963. Les fidèles purent s’y assembler pendant 16 ans.

1978

La communauté de Bienne allemand reçut une nouvelle église à la Bermenstrasse. Après quelques rénovations, la communauté de Bienne francophone a pu reprendre l’église au Crêt-des-Fleurs. La réouverture et l’inauguration a eu lieu lors du service divin tenu par l’apôtre patriarche Urwyler le 17 décembre 1978.

2010

Les fidèles de la communauté de Tavannes ainsi qu’une partie de la communauté du Landeron sont venus renforcer celle de Bienne.

2018

Depuis 2016, un rapprochement entre les communautés de Bienne allemand et de Bienne francophone s’est opéré. Plusieurs services divins en commun avec traduction simultanée ont été tenus.

 

Le 18 février 2018, les deux communautés ont été officiellement réunies pour ne former qu’une sous la dénomination Biel-Bienne, laquelle est rattachée au district de Romandie nouvellement créé. Le bilinguisme confère un caractère unique à la communauté qui amène les membres à vivre la communion fraternelle au-delà des spécificités linguistiques.

 

C’est le 1er juillet 2018 que la communauté Biel-Bienne francophone a vécu le dernier service divin en notre église au Crêt-des-Fleurs. Elle a été ensuite accueillie en l’église à la Bermenstrasse où elle continue de servir Dieu avec le même dévouement comme par le passé. Les services divins sont tenus aussi bien en français qu’en allemand de manière alternée.